Le métier de courtier en immobilier

Courtier Immobilier Crédit Métier

Qu’est-ce qu’un courtier immobilier ?

Le courtier accompagne ses clients tout au long de leur processus d’acquisition, de l’analyse de leur dossier jusqu’à l’obtention d’un crédit immobilier. Cet accompagnement nécessite d’importantes compétences. Que vous décidiez de travailler en entreprise ou en tant qu’indépendant, la profession est considérée comme exigeante et stimulante avec des perspectives salariales intéressantes. 

Comment devenir courtier immobilier ?

Les exigences de ce métier ne peuvent être ignorées et nécessitent une véritable formation. Il n’existe pas de parcours type pour devenir courtier. 

Les qualifications : 

Il est nécessaire d’être habilité intermédiaire en opération de banque et service de paiement (IOBSP). Cette habilitation peut s’obtenir de différentes manières :

  • Soit via un diplôme de type bac+2 dans les domaines relatifs à la finance, la banque ou l’assurance (BTS Assurance, BTS Professions Immobilières, DUT Carrière Juridique, DEUST Banque Organismes Financiers et de Prévoyance),
  • Soit par la validation des acquis de l’expérience
  • Ou encore par une formation professionnelle de 150 heures. 

En outre, l’enregistrement auprès d’ORIAS – le registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance – est également obligatoire.

Toutefois, si le candidat aspire à évoluer rapidement au sein de son cabinet de courtage ou de devenir indépendant il sera nécessaire de poursuivre au niveau bac+3 ou bac+5. En effet, plus le niveau d’études est élevé, plus le futur courtier aura des connaissances approfondies. 

Les compétences : 

Devenir courtier ne s’improvise pas, mais de nombreuses compétences sont essentielles telles que les capacités commerciales, les relations humaines, les connaissances techniques

À quelle réglementation est-il soumis ? 

La profession d’agent immobilier est réglementée dans son activité et non dans son titre.

Certains professionnels prennent le titre de conseil immobilier ou de courtier, alors que d’autres préfèrent utiliser des titres plus spécialisés tels que mandataire en vente de fonds de commerce, conseil en immobilier d’entreprise, expert immobilier ou agence de locations de vacances. 

Quelle que soit l’appellation retenue, ces professionnels sont soumis à la loi du 2 janvier 1970 ; étant entendu qu’un professionnel ne saurait user de la qualité d’agent immobilier sans justifier de la détention d’une carte professionnelle.

Quels sont les avantages à passer par un courtier immobilier ?

Le courtier immobilier accompagne son client dans la recherche d’un emprunt immobilier en l’aidant à déterminer ses besoins et sa capacité de financement. Il indique au client, les différentes options qui s’offrent à lui ainsi que les aides auxquelles il est éligible (PTZ ou dispositif PINEL).

Une fois les éléments requis réunis, le courtier immobilier assiste son client dans l’élaboration de son dossier de financement en vue de maximiser ses chances d’obtention du prêt. 

C’est aussi lui qui se chargera de la présentation du dossier aux différentes banques partenaires en utilisant son réseau dans le but de trouver la meilleure solution d’emprunt possible. 

De cette manière, le client bénéficie d’un gain de temps et des économies sur le long terme.

À propos de l'auteur 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*