Bien entretenir son bonsaï

Le Bonsaï est une plante très particulière qui nécessite un entretien spécifiquemaison et rigoureux.

Symbole des pays asiatiques, le Bonsaï n’est pas une plante comme les autres. Les spécialistes du genre s’amusent à lui attribuer une âme, et considèrent la plante comme un être vivant à part entière.

Au-delà de l’entretien que nécessite une plante classique (eau, lumière…), on pourra vous conseiller des méthodes (parfois « farfelues » !) pour communiquer avec votre Bonsaï et l’aider à se sentir bien dans votre intérieur.

« Bonsaï » signifie « arbre en pot ». Original par sa toute petite taille, c’est une plante tropicale capricieuse qui peut dépérir rapidement sans un entretien pointilleux. Il possède pourtant la capacité de vivre des centaines d’années !

Contrairement aux idées reçues, le Bonsaï reste avant tout un arbre et doit vivre, dans la mesure du possible, en extérieur. Pour garder votre plante en pleine forme, il faudra adapter les éléments (eau, lumière, terre, air) au milieu de vie d’origine de votre bonsaï.

  • L’arrosage : dès que la terre de votre Bonsaï commence à être sèche. En été, cela peut aller jusqu’à 2 fois par jour. Arroser doucement en versant l’eau en pluie, jusqu’à ce que le surplus d’eau s’évacue par la coupelle.

Attention cependant au surplus d’eau, qui pourrait faire pourrir les racines. N’arrosez pas votre Bonsaï si sa terre est encore humide.

  • La lumière : plus les arbres sont exposés, mieux c’est pour leur croissance ! La lumière permet la photosynthèse et apporte de l’énergie aux plantes. Surveillez cependant vos plantes en été, une exposition trop forte au soleil peut bruler les feuilles.

Durant l’hiver, vous pouvez rentrer votre plante à l’intérieur pour les périodes les plus froides et ainsi la protéger des gelées.

  • L’air : le bonsaï est encore une fois une plante d’extérieur. Si vous n’avez pas la possibilité de le laisser dehors, placez-le dans un endroit aéré, évitez à tout prix de le confiner dans un coin encombré.
  • La terre : la terre des bonsaïs, appelée substrat, peut être composée de 3 éléments selon les espèces (Akadama, Pouzzolane et terreau). Ces terres ont différentes vertus, elles permettent la rétention de l’eau, le drainage des oligo-éléments et le stockage des engrais.

Dans tous les cas, ça fait joli, dans un logement !

À propos de l'auteur 

Articles rédigés par diverses personnes du siège social de Cimm Immobilier.

A propos équipe communication 115 Articles
Articles rédigés par diverses personnes du siège social de Cimm Immobilier.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*