La suppression du mandat exclusif favorise la concurrence : foutaises !

Attention mandat exclusif !Le promoteur de la suppression du mandat exclusif, Frédéric LEFEBVRE, secrétaire d’Etat à la consommation, prétend que cette mesure donnera plus de liberté aux vendeurs, et surtout mettra les agences en situation de concurrence. Ce raisonnement est faux, et même aberrant, car c’est exactement l’inverse qui se produira.

Liberté ?

En ce qui concerne la liberté des vendeurs, on leur enlèvera déjà celle de contracter en confiance avec un professionnel. Et la liberté qu’on leur donnera, ce n’est pas celle de promouvoir parallèlement la vente de leur bien, de passer des annonces de leur côté, assurer les visites, etc, non, si c’est ce qu’ils avaient voulu ils n’auraient pas confié de mandat exclusif.

Cette nouvelle liberté sera celle de profiter d’un effet d’aubaine, de pouvoir vendre à des clients qui auront trouvé le bien sur internet, grâce à la valorisation qu’en aura faite l’agence, et l’auront ensuite contournée pour contacter directement le vendeur. Ce sera le cas plus de neuf fois sur dix. Relation de confiance, disions-nous ? Que préfèrera le vendeur, ainsi sollicité ? Profiter du travail de l’agence sans la payer, comme c’est déjà si souvent le cas en mandat simple ? Ou exiger de passer par l’agence malgré  tout ?

Notre expérience nous permet de dire que cela arrive, mais très minoritairement. D’autant que l’acquéreur qui a ainsi trouvé le vendeur lui dit en général qu’il a eu connaissance de la vente du bien par un voisin, un concierge, la mairie…

Travailler gratuitement n’a qu’un temps. Il faudra donc se résoudre, comme en mandat simple, à avancer masqués : pas d’indication trop précise sur la localisation, les écoles proches, pas de photo de la piscine qu’il ne faudra plus mentionner car on la trouverait trop facilement sur Google maps,.. Belle avancée pour la qualité du service !

Mandat exclusif et concurrence ?

Quant à améliorer la concurrence entre agences, foutaises ! La meilleure concurrence entre professionnels c’est le mandat exclusif qui oblige à hausser le niveau de ses prestations pour
l’obtenir et le conserver. Cette saine concurrence se fait sur le rapport prix/prestations. Et le mandat exclusif est déjà limité dans le temps, la loi actuelle prévoit qu’il peut être dénoncé au bout de trois mois, avec un préavis de 15 jours. Sur le terrain ce délai est très souvent raccourci, de très nombreux mandats prévoient une irrévocabilité ramenée à un ou deux mois.

La concurrence entre professionnels en mandat simple se fait uniquement sur les prix donc au détriment des prestations. Le prix de vente du bien : on prend des mandats pour des biens même beaucoup trop chers parce qu’il faut se rattraper sur le nombre. Les honoraires de l’agence : le plus bas possible pour ne pas trop grever le prix de départ, et ne permettant donc pas quelque action qualitative que ce soit. Une très faible rentabilité qui oblige à multiplier les mandats et à diminuer les prestations.

Le choix de la médiocrité !

Il faut bien constater que le choix de notre gouvernement est de favoriser la médiocrité. C’est une véritable catastrophe annoncée pour la profession, surtout pour ceux qui, depuis des années, apportent de plus en plus de services à leurs clients. Mais pas seulement : tous les fournisseurs des agences immobilières vont souffrir.

Pourquoi en effet payer des plans en 3 D, des visites virtuelles, des videos, offrir les diagnostics, une belle communication sur papier glacé, des sites internets performants donc chers, mettre en place des fichiers communs… pour une affaire qu’on n’aura au final qu’une chance sur dix de vendre, comme c’est le cas actuellement pour les mandats simples ?

Subsidiairement, cette loi s’appliquera-t-elle aux notaires qui, n’étant pas assujettis à la loi Hoguet, se font consentir des mandats exclusifs irrévocables pour de très longues périodes, jusqu’à un an ?

Et quid de l’exception des mandats exclusifs pour la vente d’un immeuble par lots, qui pouvaient être consentis, par exception, avec une durée d’irrévocabilité supérieure à trois mois, afin de permettre aux agences de contracter équitablement avec des marchands de biens ou des promoteurs ? (art. 78 du décret d’application de la loi Hoguet ?)

Notre gouvernement, dans sa frénésie pré-électorale à vouloir satisfaire les uns et les autres, en rendant les professionnels de tous bords responsables de tous les maux, n’y aurait-il pas pensé ?

Le législateur de 1970, à qui nous devons le mandat exclusif de la loi Hoguet, était mieux inspiré !

À propos de l'auteur 

16 Commentaires

  1. N’avez-vous pas mieux à faire, messieurs les sénateurs, députés et autres secrétaires d’état, que de détruire un outil qui permet à la profession d’apporter une réelle valeur ajoutée à nos clients !!!

  2. Supprimer le mandat exclusif va à l’encontre de la liberté de choix du consommateur. En effet, il est libre de ne pas signer un mandat exclusif avec une agence. S’il le fait, c’est en connaissance de cause. Pourquoi donc lui interdire ce choix ? AUJOURD’HUI IL A le CHOIX !!!
    La plupart des clients qui ont fait ce choix ne le regrette pas. L’agence s’est bien occupé de son bien et en général a vendu le bien.
    Pourquoi faut-il qu’en France on fasse une loi à chaque cas particulier, et à l’encontre de la majorité ?
    A force de faire des lois, on encourage à les détourner car elles deviennent incompréhensibles pour la plupart des personnes !
    Il faudrait plutôt encourager les particliers à traiter avec une agence plutôt que de traiter entre eux. Combien d’agences ont vu des particuliers revenir vers elles après s’être fait “baladés” par des acquéreurs malhonnêtes ?
    S’il fallait faire une loi, ce serait de rendre obligatoire le mandat exclusif. Le client aurait alors le choix de vendre son bien seul, ou de faire appel à une agence, qui elle, aurait la liberté de déléguer la vente à ses confrères.
    A bon entendeur !!!

  3. La suppression du mandat exclusif entrainerait à coup sûr la décision d’une grande partie des meilleurs agents et négociateurs immobiliers de changer de métier car ils ne pourraient plus l’exercer dans de bonnes conditions et surtout ne pourraient plus satisfaire leurs clients.
    Le mandat exclusif étant la seule solution pour l’agence immobilière d’avoir une chance sérieuse de réaliser la vente et donc d’être rémunérée pour son travail, c’est aussi la seule forme de mandat de vente qui garantit aux clients (Vendeur et Acquéreur) un investissement important et une grande qualité de service de la part de l’agence immobilière et donc au final leur entière satisfaction. Les consommateurs n’ont donc aucun intérêt à voir supprimer le mandat exclusif, sous peine de voir la qualité du service des agences immobilières se dégrader énormément, car celles-ci seraient obligées de multiplier par 10 leur nombre de mandats pour s’assurer un minimum de ventes (1/10 pour des mandats simples), au détriment de la qualité de leurs services et donc de ne jamais réellement satisfaire leurs clients qui auraient toujours le sentiment de payer une commission d’agence disproportionnée par rapport au travail fourni par celle-ci pour leur mandat ; et ce à juste titre car, pour survivre financièrement, l’agence ne pourrait surtout pas réduire cette commission afin que celle-ci continue à couvrir aussi le travail fourni pour les 9 autres mandats simples qui ne déboucheraient finalement sur aucune vente tout en demandant chacun autant de travail à l’agence, pour rien.

  4. En tant que négociateur en immobilier depuis peu, je sais que je peu déjà affirmer qu’un mandat exclusif apporte au vendeur la certitude que son bien sera accompagné d’une façon sérieuse en prenant en compte l’ensemble des besoins d’une vente (une estimation sérieuse, une campagne publicitaire adaptée au produit, une sélection adéquate des acquéreurs et un suivi administratif sans reproche jusqu’à l’acte authentique chez le notaire. Le mandat exclusif apporte une sérénité à l’agent immobilier pour travailler correctement. Sans ce mandat, l’ensemble de la profession va subir une loi de jungle qui ne satisfera personne : Le vendeur qui ne saura jamais ou est le vrai prix et devra subir une qui riel de visites sans suite. L’acquéreur qui ne saura jamais, lui aussi, si son achat a été réalisé dans les règles de l’art et au juste prix. Le notaire qui devra démêler des dossiers pitoyables en vue de la signature définitive. Non vraiment, à l’heure ou nous vivons, je pense qu’il y a d’autres adaptations d’ordre générale plutôt que de détruire ce qui fonctionne.

  5. Cela fait bien longtemps Monsieur LEFEBVRE que vous n’êtes pas rentré dans une agence immobilière!!! Mais que faites vous Messieurs les Sénateurs!!! C’est honteux de sortir de telles lois!!!

  6. Doit-on déjà commencer par cela Monsieur LEFEBVRE…
    Bien sur je vous le propose en premier,
    Tous nos panneaux A VENDRE à 20% de leur prix plus une banderole de 5 m x 1 m intitulé PORTE OUVERTE, n’hésité pas nous pouvons encore vous livrer “CIMM IMMOBILIER CORBEIL ESSONNES”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*