Nombre d’agences immobilières en France en 2020

Il y aurait environ 30 000 agences immobilières en France. Il n’y a pas de statistiques officielles mais les titulaires de cartes T sont répertoriés par les CCI, sur leur site. Si ce nombre est relativement stable depuis quelques décennies, avec des hauts et des bas, le paysage immobilier a évolué.

Il y a eu une forte baisse du nombre d’agences immobilières suite à la crise de 2008, puis une embellie compte tenu de la forte augmentation du nombre de transactions, jusqu’à 1 000 000 en 2019.

Cette croissance a été tempérée par une nouvelle concurrence, les réseaux d’agents commerciaux, qui n’ont pour seule vitrine que leur site internet et pas de locaux. Il y aurait 50 000 agents commerciaux environ en France, dont environ 30 000 en “réseau”.

Depuis peu on voit apparaître de grosses agences regroupant jusqu’à 60 agents commerciaux, voire plus selon les secteurs, qui essaient de recruter leurs négociateurs chez les concurrents, freinant ainsi leur développement.

L’accès à la profession est réglementé : pour obtenir la carte professionnelle dite carte T il faut être titulaire de certains diplômes ou avoir une expérience dans la profession ; voir l’article “devenir agent immobilier“, avec ou sans diplôme.

Pour devenir conseiller immobilier aucun diplôme n’est requis, une formation continue est toutefois obligatoire.

Les réseaux de franchise regroupent 25 % des agences immobilières, et réalisent 40 % du chiffre d’affaires du secteur. Cette meilleure performance des entreprises franchisées se vérifie dans tous les secteurs d’activité.

La moitié environ des agences immobilières sont affiliées à un syndicat, 8379 au SNPI, 6628 à la FNAIM, 1461 à l’UNIS (chiffres 2017). Là non plus il n’y a pas eu de fortes variations. Les syndicats ont pourtant un grand rôle à jouer, notamment dans les évolutions réglementaires de la profession, qu’ils représentent face aux pouvoirs publics.

Près de 70 % des ventes sont réalisées par des professionnels de l’immobilier, ce qui prouve bien leur utilité ; le reste est partagé entre les notaires et les particuliers. L’arrivée en force d’internet n’a pas impacté le nombre d’agences immobilières en France, mais le métier a évolué et les agents immobiliers ont su s’adapter.

À propos de l'auteur 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*